Parfois, tu commences à te décrire puis tu te rends compte que ta phrase n’est qu’une série d’adjectifs. C’est dur parce que chaque semaine les choses changent et évoluent. En gros, je ne suis pas celui que j’étais hier, ni celui que je serai demain. Tu l’as compris, je suis celui que je suis aujourd’hui. Un gars qui essaye tant bien que mal de vivre dans le présent alors que la vie lui rappelle le passé et que les gens lui demandent le future.

En fait, j’ai quelques trucs qui restent et, je pense, resteront. Hier, je faisais de mon mieux pour aider la planète à mon niveau, je pense toujours le faire demain. Une sorte de micro activiste qui tente de vivre bien et d’être un mec sympa avec la planète.

Hier, je faisais des photos et je continuerai demain. Hier, j’apprenais et je continuerai toute ma vie. Hier, j’essayais de te faire rire et d’être positif. Demain aussi en fait.

J’ai des tendances minimalistes, un besoin de questionnement constant et aussi, j’aime bien raconter des histoires. C’est ce qui me différencie de mon chien. En gros, j’essaye d’être un bon exemple pour mon fils. Et ça, c’est déjà pas mal.

Si tu penses que c’est pas mal aussi, laisse un petit mot et on se voit dehors!

Tom et moi
Merci à Jehanne pour la photo

J’ai piqué ce qui suit ailleurs mais c’est vrai en fait. Sauf mention contraire, tout le contenu est publié sous licence Creative Commons CC BY 4.0.