💌

Bonjour - 21 - Camping perdu, début d'été et LSD

IMG_3049.jpeg

Cette newsletter est écrite par Yannick, il vient de dormir dans un camping nature en Mayenne, a chaud en short et attend les vacances. Il va encore vous raconter sa vie et ce qu’il a vu/lu/entendu. Soyez prêt! Et merci, d’être là.

👋🏻

Bonjour,

J’avais commencé à poser des mots sur mon piano. Puis Louise est venue essayer de taper ses quelques mots aussi. J’ai perdu le fil, j’ai tout effacé et tabula rasa. On recommence. C’était pourtant une belle lettre, mais elle sera pour une prochaine.

C’est vendredi, oui j’écris à la dernière minute, il fait beau. On vient de traverser la France pour aller rencontrer le petit dernier de la famille de Cloé. On a retiré Tom plus tôt de l’école, oh les mauvais parents. Et on a taillé la route après l’école. Direction un petit camping nature dans la Mayenne. Je ne pensais jamais m’arrêter dans ce département. Comme quoi… Et là, un vrai havre de paix découvert à l’heure d’or. Personne d’autre que nous. Une nuit super calme et parfaite pour couper la route en deux. Ca sent les vacances en une demi seconde. Quelques photos avec mon fidèle Olympus XA second du nom.

Voyager avec le van, prendre le temps. J’aime ce genre de petits moments hors du temps. Un air de vacances même pour une nuit. Une belle idée de ralentissement dans ce monde qui file à deux cents comme une mercedes immatriculée dans le 75 sur la 4 voie. Et franchement, qui veut être cette personne? Pas nous en tout cas.

Cette semaine en parlant un peu d’une idée de prêt de bouquins aux amis via les réseaux, un échange avec Francis m’a donné envie de continuer à vous présenter des livres dans cette newsletter. Je le ferai peut-être sous forme d’articles sur le blog. On verra mais on va commencer ici.

Cette fois-ci, je vais vous parler du “Syndrôme de Palo Alto”, premier roman de Loïc Hecht. Un de ces livres que l’on ne dépose pas. Les pages se tournent jusqu’au bout. Un roman sur fond de startups et de culture de la Vallée, celle en Silicone. Une histoire de vengeance. J’ai vraiment adoré le lire car le sujet m’est cher. La critique de ce monde actuel, de la tech et de son pouvoir. Une écriture vraiment agréable avec un parler actuel (l’auteur ayant mon âge). La couverture est fantastique et me fait penser à la rencontre de Woodstock avec un iPhone 7 sous LSD. Car oui j’aime le fond et la forme. J’aime les beaux livres. Bien loin des nature writers qui comblent beaucoup de mes lectures. je suis content de dévier et me perdre, mais surtout me retrouver dans ces pages. Je vous le conseille vivement.

Voilà, c’est tout pour cette petite lettre, j’espère que vous allez bien!

En attendant, écoutez vos légumes et mangez vos parents,

Yannick

💌

💌 Ma petite lettre