Bonjour


👋

Bonjour et meilleurs voeux Ă  vous tous,

2021 est au final 2020 + 1. On arrive au nouveau couvre-feu français, on confine à travers l'Europe. En gros, on est bien parti pour une année aussi étrange. Donc, je vous le dis, apprenez à vivre et briller dans les contraintes. C'est difficile mais c'est essentiel pour votre bonheur. Enfin, je vous force pas hein. Je suis pas là pour ça. Mais je tenais juste à le dire.

J'ai commencĂ© l'annĂ©e comme beaucoup en faisant un petit Dry January. Comme l'an passĂ©, dĂ©buter l'annĂ©e par un disette. Cette annĂ©e, c'est l'alcool qu'on met de cĂŽtĂ©. Pas que je pense ĂȘtre alcoolique. Bien que parfois on se demande quelle est la limite. Elles sont aussi mouvantes que le sable sur la plage. Avec le confinement, on a eu un peu facile de glisser une bouteille de vin par-ci par-lĂ . En regardant "Quotidien", j'ai aussi dĂ©couvert un livre que j'ai envie de lire maintenant Sans Alcool de Claire Touzard. On ne remet que trop rarement en question la consommation d'alcool au quotidien. Et perso, je me sens bien quand j'en bois moins ces temps-ci. Pas encore de rapport d'expert mais ce qui me manque c'est le goĂ»t de certains alcools et non pas l'effet. D'ailleurs, je pense que JNPR surfe sur cette vague en faisant pas mal de pub en ce moment. Je pense les goĂ»ter. On verra bien. Quelqu'un Ă  dĂ©jĂ  commandĂ©?

Le gouvernement lance enfin une enquĂȘte sur la lĂ©galisation du cannabis rĂ©crĂ©atif. Qui lui est une drogue douce. La France c'est dĂ©jĂ  alignĂ© sur l'Europe pour ce qui est du CBD, donc pourrait on voir une Ă©volution pour la consommation de cannabis? J'en reviens au CBD. Étant facilement stressĂ©, anxieux et nerveux, j'ai eu envie de tester le CBD depuis un moment sans jamais sauter le pas. Mais grĂące Ă  une story de Victoria, j'ai finalement sautĂ© le pas et commandĂ© sur Kaya. J'ai toujours aimĂ© l'idĂ©e de "edibles" plutĂŽt que de fumer. MĂȘme si je n'avais jamais testĂ©, j'ai vu pas mal de trucs drĂŽles aux US. Donc me voilĂ , en train de tester quelque chose pour me relaxer. On verra comment ca se passe. J'avais dĂ©jĂ  la mĂ©ditation dans mes cordes et j'ajoute ce petit extra pour voir. Une sorte de cure de vitamines calmantes sur un mois. Je vous dirai si ça aide ou pas.

Comme quoi, 2021 est vraiment une année spéciale. On sort des sentiers battus. J'ai été à l'eau un premier janvier pour la seconde année consécutive. La photo de début est d'ailleurs extraite de cette session. PremiÚre session avec mon appareil insubmersible. Le Titanic de la photo, le Nikon Nikonos V. Je dois encore écrire dessus d'ailleurs. Mais donc oui, pourquoi une année spéciale? Je sors de ma zone de comfort, je tente de nouvelles choses. On va pas mourir idiot non plus. Puis on avance dans nos projets. On a enfin signé l'achat du terrain pour notre projet de ferme à fleurs et de gßte. C'est officiel, on est propriétaire terrien.

En gros, oui le monde est bizarre, oui le monde va mal. Mais on le savait dĂ©jĂ  avant le COVID ça. Pas comme si Chirac ne nous avait pas dit sans rien faire au final que "notre maison brĂ»le". Donc, je pense qu'on doit juste accepter ce qui se passe et comme les vagues dans l'ocĂ©an, trouver le moyen de tirer le meilleur de chacune d'elles. On peut se laisser porter ou la laisser nous emporter. C'est Ă  nous de dĂ©cider. PurĂ©e, je pense que 2021, je deviens un moine zen bouddhiste aussi. J'espĂšre que cela ne vous fera pas fuir. 2021, on trouve des moyens d'apprĂ©cier la vie et d'ĂȘtre heureux malgrĂ© le beau foutoir que l'on a autour de nous.

Prenez des petites habitudes, gardez les et avancez dans vos projets! J'ai hĂąte de voir vos projets et vos habitudes. MĂȘme les plus petits. Perso, je fais 10 pompes par jour lĂ . Juste pour m'habituer Ă  en faire tous les jours et que cela ne soit plus une "corvĂ©e". Sur ce, n'hĂ©sitez pas Ă  m'envoyer vos façons de supporter les vagues qui passent qu'elles soient sanitaires, planĂ©taires, personnelles et autres.

passez un bon samedi,

Yannick

🌿