Retour sur mon premier zine

Cela fait maintenant un gros mois que j’ai eu mon anniversaire. Quel rapport avec le zine? C’est le jour où j’ai reçu le tirage test de mon tout premier zine. C’était le moment où tout est devenu concret. Je n’avais pas vraiment d’idée du travail que cela représentait, je ne savais pas combien de pages y mettre, combien de photos non plus. J’avais juste quelques livres qui me plaisaient dans la mise en page et la taille. Je m’en suis sans doute inspirés incosciemment. Et là, je l’avais enfin entre mes doigts.

Cela faisait quelques semaines que j’avais commencé la sélection des photos. Ensuite, j’avais du apprendre à me servir d’un logiciel de mise en page pro. J’avais le choix entre InDesign et la souscription Adobe ou Affinity Publisher et son coût unique dans la spreadsheet de calcul du prix du zine. J’ai pris ce dernier qui au final, est super simple et complet. Quelques soirées à apprendre à m’en servir, comprendre les termes techniques, poser des questions, regarder des tutos et autres posts. Il m’a fallu apprendre comment sortir le bon PDF, ce qu’est le bleed? Pourquoi vous voulez pas de mes photos noir et blanc avec un profil CMYK? Pourquoi vous voulez le reste en CMYK? Quelles résolutions pour les photos? Pourquoi tous vos tutos sont pour la suite Adobe?

es3

Que de questions, pleins de réponses. Après, j’ai eu envie d’y glisser quelques mots. J’ai pris ma plus belle plume et lancé quelques mots sur un piano… Ah non, autre histoire que cela. J’ai sorti un haiku et un petit poème. Je ne sais pas ce que les gens en pensent, souvent ils regardent plutôt que de lire.

Cela fait quelques jours que “A thousand tides” est soldout. Je n’en reviens pas. J’ai pu l’envoyer sur quasi tous les continents. Australie, Japon, France, Belgique, Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, Canada, Etats-Unis. Merci à tous, merci d’avoir eu envie de voir mes photos ailleurs que sur Instagram ou ici. J’espère que ce petit condensé vous aura aussi donné envie de passer des moments auprès des marées. Au final, y’a un peu plus de 1000 marées dans ce premier zine, mais était-ce vraiment important?

💌 Une idée, envie de papoter? envoie un mail hello@yannickschutz.com